developpement durable

Bonjour,
Tout d'abord, je ne connais pas Terra Natura, mais ici dans notre terre reculée "arrière pays" pour les politiques, c'est bien le règne de la bio, biodiversité, bio agricoculture, bioVallée, et même biodynamie.
Est ce proche de cela "terra natura?"
Notre problème n'est il pas notre grande diversité, chaque propriétaire de maison d'hôtes étant complètement unique, atypique, n'ayant rien de commun avec son voisin, si ce n'est une certaine idée du partage des valeurs qui nous ont poussés à se lancer dans cette aventure d'accueil. Nous ne faisons pas de l'hôtellerie ou de la restauration, nous accueillons, ce qui ne veut pas dire que je connote péjorativement l'hôtellerie, beaucoup d'hôteliers font très bien leur travail. Nous avons beaucoup de difficulté à nour réunir sous une banière unique, car nous ne sommes pas une chaîne de chambres, mais un ensemble de propriétaires accueillant des hôtes comme des amis que nous ferions payer.
Donc, pour résumer, je pense que vous êtres au coeur du problème, mais vous touchez des choses trop intimes, peut être.
Quant au titre "developpement durable" comment peut on envisager autrement que durablement le developpement?
Pour terminer ces "élucubrations", vous dites n'avoir fédéré personne, mais en fait je pense que les gens qui viennent dormir chez nous, c'est bien pour trouver ce que nous offrons, c'est à dire un accueil en accord avec cette idée de se loger "autrement".
J'ai pris le temps de vous répondre, beaucoup d'autres doivent penser la même chose, même s'ils ne le disent pas.

Répondre

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <small>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage